Slot Racing du Gard Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 
Aubais 7 juillet, K&B 1/24, AMT 1/24, Production 1/32
Pont 23 juin, endurance 4hrs 
Ferrari P4 Canam 1/24 châssis tubulaire N°309

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Slot Racing du Gard Index du Forum -> Vos voitures -> Les RTR, les kits, les modifiées, les vrais scratchs -> Les vrais scratchs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 17:59 (2016) Répondre en citant


Après la course du MMC vintage 360 au mois de juillet, l'un des pilotes m'a demandé de lui construire un châssis tubulaire dans le même esprit que ceux que j'ai construit spécialement pour cette course.

Voici donc la construction de ce châssis N° 309. Non ce n'est pas le 309ième !!!
A partir de 1980 mes châssis sont numérotés ainsi, 2 chiffres de droite année de construction, le chiffre ou le nombre de gauche représente le n° du châssis construit cette année là.


A l'origine ce tuto était divisé en 2 parties :

1) la construction du châssis
2) la préparation du moteur

Je vais reproduire le même schéma en 2 parties.

----------------------------------------

30/09/2009

Le cahier des charges pour ce châssis est : structure tubulaire de style vintage destiné à recevoir une carrosserie thermoformée, empattement réglable si possible de façon à pouvoir adapter différents modèles et bien sûr un truc performant, c'est un minimum. De plus il doit pouvoir rouler sur pistes bois ou plastique.

Quand on construit un châssis prototype de ce genre, il est impossible de savoir à l'avance quelles seront ses performances. Surtout sur 2 types de pistes fondamentalement différentes.

Avant de commencer, une petite analyse. Les performances d'un châssis sont liées à 3 éléments. La tenue du guide dans la rainure, la dérive du train arrière (survirage), et la motricité.


Pour la motricité, c'est facile, il faut augmenter le poids sur le train arrière sans augmenter la masse générale, donc utilisation du moteur en position side-winder ou angle-winder. Même si la position angle-winder a été inventé en 1967, je trouve à ce type d'architecture une allure trop moderne.
Tenue du guide dans la rainure, implique l'utilisation d'un châssis de type iso-fulcrum (Cox) toujours sans augmenter la masse.
La dérive du train arrière peut être contrôler par la rigidité du trépied guide-roues avant. Plus cet ensemble est rigide moins l'arrière glisse. Mais si l'on rend le train avant rigide l'effet « iso » du châssis disparaît. C'est un dilemme.

Si un châssis rigide peut fonctionner sur une piste bois, c'est impossible sur une piste plastique. Les différences de niveau entre la partie centrale où s'appuie le guide et la piste sous les roues peut atteindre 2 à 3mm sans difficulté. C'est la raison pour laquelle tous les fabricants mettent un jeu vertical important au niveau de l'axe de train avant. C'est aussi une des raisons pour laquelle dans les 60' tous les modèles un peu rapides étaient équipés d'un bras de guide et non pas d'un train avant flottant.

Donc, après toutes ces observations, je vais tenté de faire un mélange de tout ça.
Le châssis sera « iso », trépied guide-roues arrière et le train avant sera suspendu sur la partie avant avant de l'iso.
Le problème des trains avant suspendus c'est que lorsque l'une des roues remontent, l'avant de la carrosserie vient toucher la piste particulièrement dans les virages en appui.
De plus je n'aime pas les rappels de train avant par ressorts. Le châssis étant en appui sur le guide, les roues rebondissent sur la piste puisque ce même châssis ne vient pas de par son poids amortir cet effet. De plus lorsque la roue vient en appui sur la piste grâce au ressort, cet appui a bien sûr tendance a soulever le guide et le sortir de la rainure.

Je vais donc construire un 2° châssis qui portera la carrosserie et qui sera en appui sur l'arrière de la partie iso et en appui sur les 2 demi-trains avant. Ça ne va pas être des plus faciles.

Le pilote m'a fourni la carrosserie, je dois donc construire autour. Enfin dedans plus exactement.

Assez parler, photos...




Voici donc une Ferrari P4 Can-Am.
Celle-ci est une repro d'une Lancer.
Hélas et même malheureusement, celle-ci a été remoulée en Lexan ou un équivalent et de plus dans une épaisseur très fine.
Je n'aime pas cette matière qui se moule mal et « arrondi » tous les détails du moule en glissant contrairement à ce plastique appelé faussement « acétate » utilisé à l'époque.
Pour cette repro dont je tairai la provenance, la matière est si fine a l'origine qu'avec l'étirement du thermoformage, le bas des cotés latéraux ne dépasse pas le 1/10 de mm et peut-être même moins..
C'est non seulement ridicule mais de plus à quoi ça sert d'utiliser des épaisseurs aussi minces ? Les utilisateurs de ce genre d'autos rétro ne disputent pas de course de pros.
De nos jour il existe des matières s nettement plus évoluées que le Lexan comme le PETG, aussi solide sinon plus, qui se thermoforme parfaitement et sur lequel au moins toutes les peintures s'accrochent !!! Mais surtout, utiliser une matière plus épaisse qui ne ressemble pas à un emballage de bonbons !!! Voilà c'est dit.

Découpage du pourtour :




Découpe des passages de roues avec le seul outil correct qui ne fasse pas d'amorces de cassures :



Voilà, c'est le minimum à faire pour obtenir la voie et l'empattement avant tout travail du chassis.
_________________
Le slot ça rend fou !!!


Dernière édition par Pépé Plus le Lun 28 Nov - 18:23 (2016); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Nov - 17:59 (2016)

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:00 (2016) Répondre en citant

Le châssis, c'est parti.


Le moteur sera un Mabuchi 16D totalement d'époque, ainsi que toutes les pièces en dehors des tubes bien sûr.

Détermination du diamètre de la couronne. 42 dents. Le pignon sera un 9 dents ce qui donne un rapport de 4,66. C'est assez court mais les 16D ayant une vitesse de rotation d'environ 40.000 tr/mn j'estime que c'est ce qu'il faut. D'autant que les grandes pistes slot ont disparues et que les lignes droites de 10/12m n'existent plus, un rapport plus long est sans intérêt.





Partie arrière. 2 plaques de laiton de 8/10° percées en même temps de 2 trous distants du bord inférieur de la moitié du diamètre de la couronne :





Vérification :





La distance entre les 2 axes pignon/couronne est de la moitié du total de leurs 2 diamètres :





Tracé de l'emplacement théorique de l'axe du pignon :



_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:00 (2016) Répondre en citant

Réalisation des trous de fixation du moteur. Les trous sont oblongs et permettent le réglage mais aussi le changement du rapport de transmission :





L'horrible système de fixation d'origine du moteur coté palier de cage avec un clips. Celui-ci maintient le moteur mais ne le fixe pas dans le support. Va falloir modifié ça...





Réalisation d'un nouveau clips permettant sa fixation. Une vis permettra de bloquer le clips donc le moteur dans la position voulue :




Mise en place des plaques supports et des paliers arrière :



_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:01 (2016) Répondre en citant

Soudure des 2 premiers tubes de la partie iso et mise en place du premier renfort transversal. Soudé d'un coté et taraudé de l'autre pour la vis de fixation du clips moteur.








2° renfort. Ces renforts sont en barre laiton pleine pour pouvoir les percer et les tarauder. Légèrement diminuées au centre pour les alléger. Impossible de les souder à chaque bout, car il faut pouvoir écarter les 2 plaques pour démonter ou changer le moteur.





Avec ma méthode habituelle, vérification de l'équerrage entre l'axe arrière et les 2 tubes Comme d'habitude j'ai inséré un petit morceau de CàP dans le tube au niveau du pliage pour éviter son écrasement.



_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:02 (2016) Répondre en citant

Sur la dernière photo, j'ai placé les 2 premiers tubes dont l'un est déformé pour recentrer le chassis. En effet comme il y a la couronne d'un coté, il faut décalé tout le bloc arrière du coté opposé.
Le S du tube de droite est un simple essai car un truc ne me plait pas. Comment je vais trouver le centre avec ça ?
Bon ce n'est pas dans mes habitudes mais pour une fois je vais utiliser un marbre.
Oh un truc tout simple. Ca va me prendre 5mn pour le construire mais je vais gagner un temps fou par la suite.
Bon une chute de mélaminé. C'est bien parce qu'on peut y écrire avec un crayon à papier et même éffacé. Plus 4 clous de 1.5mm. Ca suffira.




Un simple trait en travers. Puis 2 trous de 1.5mm à chaque extrémité de l'axe sur ce trait dans lesquels je place 2 des clous.




En maintenant l'axe contre les 2 clous, je perce 2 autres trous identiques de l'autre coté de l'axe.
Puis à peu près au centre je trace une perpendiculaire au premier trait. L'idéal c'est de la faire avec un compas plutôt qu'avec une équerre.


_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:03 (2016) Répondre en citant

Ceci réalisé, je reprends.
Mesure de la largeur totale du bloc arrière, puis tracé au feutre du centre sur la cage.




Positionnement du châssis équipé de l'axe arrière sur le marbre. Visiblement mon premier pliage n'est pas bon mais il y avait peu de chance que ça le soit du premier coup.




Puis mesure entre l'axe central et le bord intérieur du tube de droite.




Report et tracé de cette distance de chaque coté de la ligne centrale. Bien sûr, il ne va pas être question de faire de soudure sur ce marbre, le mélaminé ça brûle. On peut tout juste y faire les pointages à l'étain une fois que tout est à sa place, puis finir les soudures sur un autre marbre.



_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:04 (2016) Répondre en citant

Je repositionne le châssis et cette fois l'erreur apparaît immédiatement.




Je redresse légèrement puis je soude un 2° tube accouplé de façon à ce que chacun prennent l'une des 2 plaques laiton en sandwich. Puis je démonte tout, je n'ai plus besoin du moteur pour le moment :




Je remonte l'ensemble pour garder les équerrages et je rajoute 2 petits renforts en forme de L à l'avant des plaques laiton et qui reposent dans le creux formé par les tubes accouplés :


_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:05 (2016) Répondre en citant

Détermination de l'empattement guide-axe arrière :




Préparation d'une plaque laiton qui fera la jonction à l'avant des tubes accouplés ainsi que le support de guide et le support du train avant :




Petite découpe puis perçage pour l'axe de guide. Le trait transversal sur le marbre figure l'emplacement du train avant correspondant à la carrosserie choisie. L'avant trou un peu en avant va être agrandi et recevoir un pion du même diamètre que l'axe de guide et qui servira à immobiliser la plaque laiton exactement dans l'axe du châssis.
La garde au sol du chassis à l'avant va donc être celle de l'épaisseur du guide sous cette plaque de laiton plus l'épaisseur des tresses. Le diametre des tubes étant de 15/10°, et l'épaisseur guide + tresses étant supérieur, ceux-ci ne toucheront pas la piste. Si ceci est vrai sur le marbre, on s'apercevra plus tard sur la piste que ce calcul est faux. Mais on n'en est pas encore là.




Entre temps, j'ai réalisé avant soudure un trou oblong qui permettra de régler l'empattement en fonction des carrosseries choisies :




Soudure, puis légère torsion des tubes à l'avant vers l'intérieur et vers le haut pour éviter qu'ils ne se plantent dans la piste :


_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:06 (2016) Répondre en citant

Pour la réalisation du train avant, je vais utiliser un truc existant, ce qui va m'éviter de le réaliser.
Je vais gagner du temps et en plus j'en ai d'avance. Cet ensemble de chez Dynamic comporte une fixation, un train avant en CàP de 1/16'' (16/10°) que l'on doit casser en 2 parties (il y a une amorce de rupture au centre), d'un ressort de rappel et visserie. Je ne vais utiliser que le support ainsi que la CàP de 1/16''.






Essai de mise en place :


_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:07 (2016) Répondre en citant

Par contre, je vais faire une légère modification. Les châssis Dynamic étaient une sorte de mécano où tout s'assemblait par vis. A l'époque où je les ai utilisé et malgré toutes nos combines ces châssis avaient la sale manie de perdre toutes leurs vis sur les pistes. Que l'on ne retrouvait jamais, évidement. Donc, pour palier à ce problème je vais retarauder le support en 3mm métrique en lieu et place des vis de diamètre N°4 et 40 filets au pouce. C'est à dire le genre de vis que l'on trouve dans toutes bonnes quincaillerie !!! Faut pas se plaindre, ils auraient pu faire des vis avec 7/16° de filet tous les 9/64° de pouce... Disons qu'en cas de perte le 3mm ce sera plus facile à retrouver...
Comme on peut le voir sur la photo, le dessous du support est évidé suivant une forme trapézoïdale (due à la forme des châssis Dynamic) et qu'il faudra combler avec une cale sous peine d'écraser cette pièce au serrage.




Par sécurité je vais encore ajouter un contre-écrou sur le dessus. Comme je trouve que les écrous de type nylstop en 3mm sont très gros et très moches, je vais utiliser la technique ancestrale des écrous fendus.
C'est facile, un coup de scie, un coup de pince pour le refermer et une fois visser ça ne part plus !!!




Essai de positionnement.


_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:07 (2016) Répondre en citant

Toutes les soudures terminées sur la partie iso, je vais sacrifier à une mode courant ces derniers temps, je sable cette partie.
L'avantage, les bavures d'étain au niveau des soudures ont disparues. C'est propre et net.
Mais, il y a un mais..... c'est beurkkkkkkkkkkkkkk
Tout ce qui fait le charme du laiton, sa brillance, son poli, son aspect qui diffère de tout le reste ont disparu. Promis, je ne le ferai plus.
Me voilà avec un petit boulot supplémentaire, repolir l'ensemble...




Parlons jantes, il est temps.
Le modèle étant une Ferrari, quoi de mieux que des jantes Cox pour Ferrari ? Bien sûr ce ne sont pas exactement les même que celles utilisées en can-am, mais qu'importe ce sont les plus belles !!!
Ici se pose un petit problème.
Les jantes avant, comme les arrière, sont borgnes et filetées pour des axes 1/8''. Si ça ne pose pas de difficulté pour l'arrière, s'en est une pour l'avant. Le train avant Dynamic étant une CàP de 1/16'' on est loin du 1/8'' !!!
Cette CàP doit traverser la jante et celle-ci doit être immobilisée par l'extérieur.
Je perce donc les jantes avant avec un foret de 16/10° (je sais c'est un scandale...) et j'utilise des adaptateurs de la même marque permettant de passer du diamètre 1/8'' à 1/16''. La jante sera ensuite retenue par 2 petites rondelles laiton soudées sur la CàP de chaque coté de la jante.




Essai de mise en place, ça prend forme...


_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:08 (2016) Répondre en citant

Présentation de la carrosserie sur le chassis.




Vérification du fonctionnement de la suspension du train avant.




Vue de dessous, désolé c'est un peu flou...


_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:10 (2016) Répondre en citant

Un premier essai de maintien du train avant dont les 2 petits tubes sont plus grand que la CàP pour laisser du jeu lors du débattement. Je ne suis pas satisfait, je dessoude et je choisis un autre système.




Le 2° essai est le bon, voici le résultat du faux châssis qui portera la carrosserie. Les 2 petites languettes sur le tube arrière sont là pour minimiser le jeu latéral. Je rajouterai un renfort central à la fin pour tenter de rendre ce faux châssis plus rigide. Le but est que la carrosserie ne vienne pas le déformer donc modifier l'appui du train avant sur la piste. Avec les 2 renforts latéraux qui joignent entre eux les extrémités des tubes transversaux, ça devrait suffire.




Pré-assemblage complet. Et là, catastrophe. Si sur le marbre les 4 roues sont en appui, un essai sur une piste Ninco montre que ce n'est pas le cas. Non pas que les contact de la piste soient plus élevés que la piste elle-même, mais la piste forme un léger V inversé dont le sommet est formé par les 2 contacts. Je suis désolé, je n'ai pas fait de photo à ce moment là.
Le fait que le chassis soit au 1/24° accentue ce phénomène puisqu'il est plus large qu'une 1/32°. A tel point que les roues avant sont surélevées d'environ 3mm et s'appuient...dans le vide.
Comme quoi on a beau essayer de penser à toutes les solutions dès le départ, on rencontre toujours un problème nouveau en cours de route. Et comme ce châssis est destiné à rouler aussi bien sur des pistes bois que plastique, faut modifier...




Donc une seule solution, couper la plaque support de guide et la surélever pour permettre au train avant de descendre plus bas.


_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:11 (2016) Répondre en citant

Donc, fabrication de la nouvelle plaque de guide.
Celle-ci va être posée sur l'ancienne plaque.
Je l'ai réalisé dans du 12/10°mm pour éviter qu'elle ne se torde au premier choc avant.

Pendant que j'y étais, j'y ai pratiqué un trou de fixation oblong. Ceci va permettre de rendre les empattements axe arrière/axe avant et axe arrière/axe de guide réglables et indépendants l'un de l'autre.

La plus grosse difficulté a été de réaliser les 2 pentes à la lime correspondant au trapèze du support alu du train avant sans jeu.
C'est donc le train avant qui immobilisera le support de guide.




Je savais bien qu'un jour j'aurai l'utilité des ces profils en L de chez Kemtron !!!
Ce jour est arrivé, percés de 2 trous ils vont me servir à faire les renforts latéraux pour la carrosserie.


_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Pépé Plus


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 2 750
Localisation: 30250

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 18:14 (2016) Répondre en citant

La fin du châssis se précise.
L'ensemble est remonté.
Le nouveau support de guide est bien visible.
Les renforts latéraux de carrosserie sont en place.
J'ai aussi rajouté un renfort central en V dans le sens de l'absorption des chocs avant.
Comme à mon habitude, j'ai ligaturé les soudures là où cela me semblait nécessaire.
Il ne restera qu'à nettoyer le laiton au niveau des soudures pour faire disparaître les parties devenues rougeâtres avec la chauffe.




Vue arrière




Vue de dessous, où l'on voit la partie iso qui a été sablée et qui a maintenant besoin d'être repolie.




Une prise de vue intéressante




La repro de Lancer Ferrari P4 Canam montée sur le châssis.
Nan je ne fais pas la peinture !!! C'est pas prévu...
Par contre faut tout re-démonter encore une fois. Tout d'abord pour nettoyer et repolir mais aussi parce que l'ensemble va être livré en kit. Si si...





Et puis pendant que j'y suis, je vais faire subir une légère préparation au moteur.
Non pas pour en améliorer ses performances, ce n'est pas utile mais pour le rendre plus fiable et plus agréable d'utilisation.
Et puis je n'ai pas préparé un 16D depuis 1968 ou 69, il y a maintenant 40 ans et c'est un truc qui me manque un peu.
Pour cette prépa, je crois que je vais ouvrir un nouveau tuto. Les tutos trop longs ne sont pas faciles à lire et surtout il est difficile d'y retrouver une information précise.


Pour finir, liste des éléments utilisés dans ce châssis:

Plaques laiton : récupérées sur un chassis K&B neuf cassé #302 puis découpées.
Tubes laiton 1.5mm. : L'Octant
Paliers : Dynamic #752
Axe AR : Cox #3282-4 2''3/4
Jantes AR : Cox Ferrari #9412
Pneus AR : Russkit #754
Moteur : Mabuchi 16D
Pignon : Cox 9 dents #3801
Couronne : Monza 43 dents
Train AV/Suspension : Dynamic #586
Réducteur d'axe 1/8''-1/16'' : Dynamic #761
Jantes AV : Cox Ferrari #9412
Pneus AV : maquette IMC
Guide : Jet Flag Parma
Tresses : Plus

Conclusion :
Toutes les pièces étaient neuves.
Seuls les tubes, le guide, les tresses et....l'étain sont des pièces modernes.
_________________
Le slot ça rend fou !!!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:29 (2018)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Slot Racing du Gard Index du Forum -> Vos voitures -> Les RTR, les kits, les modifiées, les vrais scratchs -> Les vrais scratchs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro